Accueil 2018-04-19T19:49:42+00:00
Loading...
Loading...

Le Fonds en fiducie de la Fraternité des Indiens du Canada (Fonds en fiducie FIC) accepte des demandes pour des programmes éducatifs contribuant à la guérison, à la réconciliation et à l’acquisition de connaissances.

Le Fonds en fiducie FIC alloue des fonds conformément à la Convention de règlement sur les pensionnats indiens de 2007 ‒ la plus importante convention de règlement de l’histoire du Canada qui a accordé une indemnisation aux survivants des pensionnats indiens en raison des expériences qu’ils ont vécues.

Des fonds sont prévus pour les citoyens, gouvernements et organisations Métis et des Premières Nations par l’intermédiaire d’un processus concurrentiel basé sur la présentation de demandes destiné à des groupes et/ou à des particuliers. Le Fonds en fiducie FIC offre une nouvelle possibilité qui est indépendante des volets d’indemnisation qui étaient destinés aux anciens élèves des pensionnats indiens.

Applications

Demande des Particuliers

Présentation de demandes des groupes et organisations

Réussites

« J’ai reçu le financement du Fonds en fiducie FIC comme un énorme bienfait dans ma vie. Je suis maintenant inscrite à temps plein à un programme de maîtrise en service social, spécialisation autochtone , à l’Université de Victoria. Tous les jours, je rends hommage par la pensée aux survivants des pensionnats indiens et à m es ancêtres. La réception de ce cadeau du Fonds en fiducie FIC a été un magnifique rappel des liens qui unissent le passé, le présent et l’avenir. »

« Le financement du Fonds en fiducie FIC m’a aidé à devenir opérateur de grues et de machines lourdes. Sans ces fonds, je n’aurais jamais pu payer les frais de scolarité. Je suis très reconnaissant au Fonds en fiducie FIC de m’avoir sélectionné. Je tiens à ce que les gens sachent qu’il existe bien d’autres moyens que les voies traditionnelles pour obtenir un financement. Sans cette formation, je n’aurais jamais obtenu mon emploi actuel. »

« En tant que survivant intergénérationnel des pensionnats indiens, j’accorde une très grande importance à cette bourse d’études car elle me fait penser aux survivants des pensionnats indiens de ma famille et de ma communauté. Grâce à ces études en affaires, je contribuerai grandement au développement économique de ma communauté de Première Nation et je réaliserai mon souhait d’établir de nouvelles relations de travail dans le domaine de l’entreprise sociale en vue de faire progresser les attentes des Autochtones en matière de souveraineté, d’appartenance à la nation et de réconciliation. »

« Je suis très heureuse d’avoir reçu ces fonds car les études sont parfois très difficiles à assumer sur le plan financier. Ils m’ont aidé à bientôt réaliser mon rêve en matière d’éducation, à savoir de devenir une enseignante. Je crois vraiment que les étudiants qui reçoivent une aide financière se sentent ensuite plus rassurés. Je suis très reconnaissante au Fonds en fiducie FIC de cette bourse d’études. »